Nouveau
46 points
1
Salam, j’aurai besoins de votre aide pour gérer le stress qui affecte mes études de façon très malsaine et qui m’empêche de donner le meilleur de moi-même.

Je suis preneur de tout conseil et information !


Nouveau
56 points
1
Les étudiants bien souvent sont soumis au climat contraignant de la fac, la pression des notes, le rythme accéléré de la vie universitaire et les attentes des proches y contribuent énormément, en plus des responsabilités et aléas de la vie de jeunes adultes auxquelles ils doivent faire face.

Il est vrai que c’est très facile pour eux de sombrer dans un état de fatigue et anxiété constantes, qui ont pour répercussions des manifestations sur la santé (physique et morale) malsaines comme des troubles digestifs et du sommeil, l’irritabilité, maux de tête, difficultés de concentration, trous de mémoire et j’en passe !

On ne peut pas maitriser le rythme de la formation, ni les responsabilités, ou demandes et attentes des enseignants. C’est des facteurs qui viennent avec le lot d’expériences, émotions et connaissances qu’on acquiert durant cette période d’initiation à la vie d’adulte. En revanche, ce qu’on peut maitriser, c’est notre réaction face à ces facteurs exogènes.

Il faut aussi savoir que le stress peut être bénéfique, il nous stimule à appréhender et travailler et c’est seulement lorsque qu’il devient trop élevé et constant qu’on parle de « mauvais » stress, ces effets dépendent en grande partie sur notre façon de réagir face aux situations critiques

Voici quelques pistes qui vous aiderons à adopter un mode de vie saint et à limiter les répercussions de l’anxiété

  • Soignez votre hygiène de vie, ne vous laissez pas entrainer par le tourbillon de la malbouffe car ça a un réel impact sur votre activité, bougez et restez dynamique malgré les emplois du temps chargés, une demi-heure de marche par exemple vous changera les idées et vous approvisionnera en énergie pour le reste du jour
  • Entourez-vous de personnes positives qui vous motivent à aller de l’avant et auxquelles vous pouvez demander de l’aide, cultivez vos relations sociales et ne restez pas isolés même en périodes stressantes

  • Dites NON à ce qui vous dérange, si vous êtes dépassé ou que vous estimez que ce qu’on demande ou attend de vous ne correspond pas à vos valeurs et ambitions
  • Prêtez attention à ce qui marche pour vous, adaptez les méthodes selon vos résultats et testez différentes approches si ce qui marche pour vos collègues ne donne pas de résultat pour vous, ce n’est pas grave, inutile de suivre les autres
  • Par exemple si votre mémoire est une source d’angoisse pour vous, essayez les méthodes de révisions et mémorisation qu’on trouve sur internet ou dans les livres comme vous pouvez vous diriger vers des professionnels, leur expliquer ce que vous voulez travailler et vos attentes, ils vous proposeront des solutions et à vous de choisir ce qui vous va le mieux

  • Consacrez du temps pour vous, ça change selon les personnes, mais le principe est le même ; se faire plaisir. Sortez si vous vous sentez surmenés et ne faites surtout pas semblant de gérer, votre corps a des limites et ne pas les respecter vous causera beaucoup de peine, donc aérez-vous l’esprit (le temps qu’il faut) et recommencez de plus belle

  • Apprenez des techniques de relaxation et canalisez votre énergie de façon positive et trouvez un équilibre

  • Soyez réaliste, identifiez ce qui vous angoisse et énumérez ce qu’il faudra faire pour y remédier puis commencez à agir, même si c’est par petits gestes, il est important de se débarrasser de la procrastination dont souffrent beaucoup d’étudiants

Votre réponse

Pour répondre, vous devez Se connecter ou Créer un compte.